L’osmoseur

Les caractéristiques et fonctions d’un osmoseur

Le principe du traitement de l’eau par osmose inversée et le principe même des osmoseurs, doit son origine aux cosmonautes américains de la NASA qui, pour utiliser de l’eau pure, n’eurent d’autre solution que de filtrer leur urine. Cette invention fait aujourd’hui le bonheur des aquariophiles qui reconstituent ainsi le biotope de nombreuses espèces aquatiques à moindres frais.

Le principe de l’osmose et de l’osmoseur en quelques mots….

L’osmose est un phénomène naturel présent dans tout organisme vivant. A travers les membranes cellulaires, il se produit une force destinée à rétablir un équilibre entre les concentrations intérieures et extérieures aux cellules. Ainsi les liquides à faible concentration vont circuler vers ceux, plus concentrés.
Le fonctionnement de l’osmoseur est basé sur le principe inverse, on parlera donc d’osmose inversée, car dans ce cas précis, c’est l’eau concentrée et chargée qui passe au travers d’une membrane vers une eau nettement moins concentrée.

Un osmoseur pour quoi faire ?

Un osmoseur a pour principale fonction de traiter l’eau du robinet en la transformant en eau pure, de manière mécanique, sans qu’il y ait réaction chimique. L’eau passe à travers diverses membranes et cartouches filtrantes, ne laissant passer que les molécules d’eau qui se trouvent ainsi débarrassées de tous leurs minéraux, chlore, engrais, pesticides, métaux, parasites en tous genres et en radioactivité. Libérée de ses impuretés à presque 100 %, l’eau ainsi filtrée l’est aussi de tous ses oligo-éléments. Seul le CO2 et autres gaz dissous dans l’eau conduite par les canalisations ne sont pas éliminés. Ce procédé d’osmose inversée, agit ainsi au niveau bactériologique et physico-chimique. Plus performant qu’un adoucisseur, cet appareil offre une purification quasi totale de l’eau.

On utilise un osmoseur pour diminuer la haute concentration de nitrates ou de phosphates dans l’eau et reproduire ainsi un environnement spécifique. C’est la raison pour laquelle les aquariophiles s’en servent pour adoucir une eau du robinet souvent trop dure pour la plupart des espèces de poissons ou pour fabriquer de l’eau de mer pour certaines autres.
Proche de l’eau déminéralisée, l’eau osmosée est potable mais son usage est néanmoins déconseillé à moins d’avoir une alimentation riche et équilibrée.

Les caractéristiques d’un osmoseur

Il existe des osmoseurs offrant des puissances différentes permettant l’obtention de 120, 180, 300 ou 350 litres d’eau purifiée par jour. Il faut pouvoir prévoir le stockage de l’eau après filtrage. L’eau obtenue sera protégée par une lampe à ultra-violet destinée à prévenir l’apparition de bactéries.
L’appareil est composé de trois compartiments dont le premier, équipé d’un filtre à sédiments, retient les plus grosses impuretés, le second, composé de charbon actif, retient le chlore.
Le dernier compartiment, équipé d’une membrane TFC (Thin Film Composite), par le procédé de l’osmose inversée, ne laissera passer que la molécule H2O. Grâce à une pression d’au minimum 4 bars, exercée par un système de valves, les molécules d’eau traversent cette membrane qui retient les impuretés. Ces dernières sont emportées et rejetées par un courant d’eau permettant ainsi le nettoyage permanent de la membrane. L’eau ainsi obtenue, totalement pure, devra être utilisée rapidement.

Installé le plus souvent sous un évier, sur une arrivée d’eau froide, l’osmoseur nécessite la mise en place d’un troisième robinet. Peu encombrant, il peut facilement être déplacé. Utilisé principalement en aquariophilie, l’achat d’un appareil de ce type est justifié lorsque la quantité d’eau osmosée consommée est importante. Il ne faut pas le confondre avec l’adoucisseur d’eau qui a pour fonction principale l’élimination du calcaire des eaux très dures. Un osmoseur se vend aux alentours de 100 € en magasin.
Annuaire Web